Bibliographies

 

Ma victoire sur l'autisme
de Tamara Morar

Confrontée à une maladie réputée incurable, à des médecins pessimistes, à une Éducation Nationale qui exclut son enfant du système, Tamara Morar refuse de placer Paul dans une institution. En s’appuyant sur de nombreuses études spécialisées, elle met au point une méthode de rééducation pour développer le langage, la conscience de son corps, l’interaction avec les autres. Intuitivement, Tamara Morar commence par chercher tout simplement à capter l’attention de son fils, se met à son niveau pour l’amener ensuite à modifier son comportement. Ce sont des centaines d’heures de travail, portées par une endurance et une obstination hors du commun. Paul se métamorphose. Les professionnels sont impressionnés. Aujourd’hui, on peut parler pour Paul d’une guérison presque totale. Il suit une scolarité normale et n’a plus qu’un léger retard. Source d’espoir pour les parents d’enfants autistes, ce témoignage est aussi un appel pour une prise en charge thérapeutique et sociale différente de l’autisme.

 

 

 

 Au clair de la Louna
de Kochka

 

 Michka rêve de rencontrer sa cousine Louna. Elles ont le même âge et ne se sont jamais vues. Ce n'est pas la distance qui les séparent, mais la différence. Louna est autiste. Ses parents la protègent aussi du regard des autres, fussent-ils de la famille. Pour l'anniversaire de Louna et devant l'insistance de Michka, ils ont cédés, et la famille se réunit pour une joyeuse fête chez Lalie, la grand mère des deux petites filles. Michka n'imagine pas là, se qu'est la « maladie » de sa cousine, son incapacité à communiquer, sa peur terrifiante de l'inconnu, de l'improvisation. La fête vire au cauchemar. Louna se déchaîne et casse tout. Deux ans plus tard, le temps de vacances de février, Michka acceptera de refait un bout de route avec Louna tantôt sauvage comme une bête, tantôt légère comme une magicienne. Au delà des mots, la complicité peut exister. Avec précaution, avec respect, Michka et Louna se rencontreront «  c'est sans doute çà apprivoiser : être patient, laisser du temps. ».

Le fils ainé de Kochka est autiste, et ce roman, tout en pudeur et retenue, évoque à travers le personnage de Louna, cette « maladie » si étrange et si rebutante pour les autres 

 

Embrasser le ciel immense
de Daniel Tammet

 

Daniel Tammet est un autiste asperger, génie des nombres et des langues. Aujourd'hui il a vaincu la prison de l'autisme : c'est un écrivain à part entière, un savant plein d'humanité et doté d'une sensibilité bouleversant. Les plus grands neurophysiciens du monde se sont penchés sur son cas et ont dialogués avec lui. Il a tant appris sur la façon dont son cerveau ( et celui des autres ) fonctionnent, qu'il a voulu nous raconter ses découvertes. Apprendre, raisonner, calculer, mémoriser, créer...les capacités de l'esprit humain sont infinies.

« tout les cerveaux ont du génie » dit il « les surdoués comme les gens ordinaires. A chacun d'apprendre à s'en servir, pour améliorer sa mémoire, son potentiel intellectuel et sa créativité »

 

 

 

 

 Le monde d'Eloi
de Sophie Martel

 

« Au début Eloi ne voulait pas venir à la table de bricolage, mais il a eu le droit d'utiliser une auto rouge. Avec les roues qu'il trempais dans la peinture, il a fait plein de trace de toutes les couleurs sur la feuille. C'était beau! » Eloi a 4 ans et il est autiste. C'est un enfant different : il ne sais pas comment joué avec les autres, il marche sur les bouts des pieds, il est fasciné par les couleurs et les lumières. Parfois aussi, il se met a crier en se bouchant les oreilles quand il entend des bruits trop fort. Avec l'aide de l'éducatrice, les camarades d'Eloi parviendront à mieux le comprendre et à l'accepter avec ses différences. Un album qui permet de mieux connaître les enfants autistes.

 

 

 

 

L'autisme, un jour à la fois 
de Nathalie Poirier, Catherine Kozminski

 

Cet ouvrage est le fruit d 'un dialogue entre une mère, empressé d'aider sa fille en difficulté et une psychologue ayant déjà accompagné des enfants atteint d'un trouble envahissant du développement, apparenté à l'autisme. Combinant le témoignage et l'analyse, ce dialogue est à la fois touchant et éclairant.

En quête d'un diagnostic et de mesure d'accompagnement, les auteurs abordent successivement la grossesse de la mère, la naissance de la petite Maëlle, les premiers signes de sa détresse, les inquiétudes de la mère et le désarroi des proches, la recherche d'un diagnostic avec le soutient des ressources malgré les failles du système de santé, le choix des méthodes d'encadrement, sans oublier les étapes de deuil qui mèneront peu à peu à la rencontre d'un enfant qui espère, elle aussi, grandir comme les autres, entrer a l'école et dans le monde des grands. Le dialogue se termine par l'élaboration d'un petit guide de survie.

 

 

 

 

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site